Crédit validé puis refusé : comment ça se passe ?

validation crédit
Posté le: 20/03/17

Un crédit accepté dans un premier temps puis finalement refusé après un certain délai ne relève pas forcément d’une injustice. Le fonctionnement des organismes de crédit enclenche une administration lourde et pointilleuse qui fonde sa décision sur des rapports et des relevés précis avant de débloquer une quelconque somme d’argent.

Ce qu’est un dossier bien rempli

Il est impératif pour celui ou celle qui emprunte de l’argent à la banque ou auprès de tout autre organisme de financement de veiller à la précision des renseignements reportés dans les formulaires de demande. Toute assertion doit être appuyée par des justificatifs de sorte que la lecture du dossier soit la plus transparente possible. La conformité du contrat en cas de premier avis favorable doit être sans équivoque, en ce sens que le document doit être signé aux endroits prévus à cet effet. Cette conformité s’applique à la manière de remplir les cases, c’est-à-dire sans rature ni fraude car l’organisme de crédit peut vérifier la véracité des informations données par l’emprunteur.

Première décision veut dire premier avis

La première décision que l’organisme de crédit prend sur le dossier est de type « accord de principe ». A la lecture des informations données, le responsable du dossier donne son avis favorable si rien ne semble relever d’un manquement à la conformité. En cas de doute, en effet, la mention apposée au dossier est « étude » ou « étude approfondie ».

La décision définitive est soumise à diverses conditions

Dans l’étape de la décision d’octroi ou de refus du crédit, l’organisme de financement procède à divers contrôles et vérifications, notamment en matière d’identité du contractant, c’est-à-dire son état-civil et l’historique de ses relevés bancaires. La plus grave erreur à ne pas faire, au risque de compromettre irrémédiablement le dossier est de reporter des informations mensongères. Tout aussi grave est l’inscription de renseignements volontairement tronqués dans le but de cacher certaines informations.

Comment éviter d’avoir un crédit accepté puis refusé

La première précaution est de se mettre en phase avec l’organisme sollicité en posant les questions qui s’imposent aux équipes d’aide aux clients. Ceci a pour but de ne pas faire d’erreur de remplissage de dossier, car les préposés sont à même de donner les conseils appropriés en cas d’absence de pièces justificatives ou autre. Il faut passer le temps qu’il faut pour remplir le dossier en bonne et due forme, sans omission et sans fraude.